Accueil du siteMémoire de l’Algérie
   


Article 4 …et les autres….de la Loi du 23 février 2005
Publié le lundi 27 février 2006, mis à jour le mardi 4 avril 2006

Cette loi a été votée la nuit, en présence de quelques députés seulement. Les absents se sont offusqués ensuite de son contenu.

Voici le fameux Article que nous soumettons à votre discussion :
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Article 4 de la LOI n° 2005-158 du 23 février 2005
Les programmes de recherche universitaire accordent à l’histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu’elle mérite.
Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.
La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l’étranger est encouragée.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Nous pensons que, pour être juste, il faut l’intégrer dans l’ensemble de la loi que vous trouverez à cette adresse :
http://www.admi.net/jo/20050224/DEFX0300218L.html

Le site de notre Association Républicaine des Anciens Combattants de la Marne inclut un logo représentant la Cocarde Tricolore, la Devise de la République et le Moulin de Valmy. Nous rappelons ainsi qu’il y a des causes justes qui méritent combats et sacrifices comme celle de la sauvegarde de la Révolution à la bataille de Valmy.

Nous y sommes d’autant plus attachés que les références à la bataille de Valmy ont souvent souligné les combats justes ; parmi eux, celui qui a provoqué une défaite du colonialisme en Indochine et qui a fait dire : "Dien-Bien-Phu : le Valmy des Peuples colonisés".

La présence du Moulin de Valmy sur notre site souligne combien nous sommes attachés aux combats contre tous les colonialismes et tous les esclavages.

Nous qui avons été entraînés dans la guerre d’Algérie, rappelons aux hypocrites qui s’exhibent à la faveur du spectacle contre la loi du 23 février 2005 que :

  • ils ont oublié, tant leur souci médiatique est au premier plan et tant ils préfèrent occulter la vérité historique, que ce sont eux qui nous ont envoyés, contre notre gré, faire la guerre coloniale d’Algérie. Ils oublient qu’il faudrait aussi penser à nous et d’abord souligner que nous étions, de coeur, du côté des colonisés. C’est pour cela que nous en avons souffert et en souffrons à double titre.
  • les colonisateurs étaient en France et se désintéressaient de la jeunesse qui se battait en Algérie ; comme ils disaient, nous y faisions "notre service" ou "notre temps". Même nous, nous le pensions. Quand nous en revenions, personne ne nous interpellait ou nous plaignait. Il était incorrect de parler des vérités que nous avions vécues. Nous avons tout fait pour nous réintégrer dans cette société qui nous oubliait et même, quelquefois, nous accusait. L’obligation de mettre, socialement, cette partie de notre vie entre parenthèses en a provoqué, chez nous, la cauchemardisation.
  • ce sont les états qui sont reponsables du colonialisme,pas les individus qui étaient sur place. Il faut bien faire la différence car il y avait en Algérie beaucoup de Français qui considéraient les Algériens comme leurs égaux et souhaitaient que la loi et l’armée les soutiennent.
  • un travail historique est une analyse avec les critères de l’époque des événements, pas avec les critères actuels. Nos Frères Harkis n’étaient pas des traitres et méritent, plus que tous, considération et réparation.
  • Nous nous battrons avec nos dernières forces pour que la Mémoire ne nous salisse pas une nouvelle fois devant nos Enfants mais retienne que vous, restés en France, étiez bien les guerriers coloniaux, et non pas les Appelés que vous avez envoyés en Algérie.
  • Nous nous battrons, comme c’est un des buts de notre Association et comme c’est inscrit dans nos statuts, pour la Solidarité et la Fraternité entre les Peuples dans un monde de paix.

D’ailleurs, messieurs les politiciens-girouettes, nous vous soulignons que :

  • Dans leur appel du 18 mai 2001 les 12 intellectuels français demandaient bien : « L’enseignement de la guerre d’Algérie appelle une mise à jour en particulier concernant la colonisation. Il doit répondre à l’intérêt qui se manifeste aujourd’hui dans la jeunesse. »
  • vos députés scandalisés n’étaient même pas là quand la loi a été votée(c’était la nuit !).
  • vous avez aussi gouverné la France pendant la guerre d’Algérie et vous avez voté les pleins pouvoirs pour la guerre.
  • vous avez tenu le pouvoir pendant 20 ans, à partir de 1981, et vous n’avez rien fait pour reconnaître nos souffrances passées ou actuelles et pour nous en dédommager.
  • Et maintenant…vous étiez du côté de ceux qui bombardaient Belgrade.

Alors,

  • ne compter pas sur nous pour vous redonner les moyens de nous nuire ; nous vous avons jugé sur pièces.
  • laissez-nous maintenant continuer de partir sans que notre souffrance soit atisée par vos promesses électorales et vos pleurnicheries télévisuelles.


  •  A noter : Un an presque jour pour jour après le vote de la loi du 23 février 2005, l’alinéa le plus épineux, celui qui prescrivait l’enseignement du « rôle positif » de la colonisation, a été supprimé. Le décret portant abrogation de la disposition tant contestée est paru le 16 février au Journal officiel. L’article 4 n’est donc pas abrogé dans son intégralité.

    Mais les sujets de controverses demeurent dans ce texte initialement destiné à porter « reconnaissance de la nation et de la contribution nationale en faveur des Français rapatriés ». Le plus important concerne l’article 13, qui ouvre la voie à l’indemnisation, donc à la réhabilitation des anciens activistes de l’OAS ayant fait l’objet de condamnations ou de sanctions.

    Pour les familles des victimes de l’OAS, qui n’ont jamais reçu un seul centime, c’est quelque chose de profondément indigne et intolérable. Cette disposition relève elle aussi d’une tentative de réécriture de l’histoire.

    Autre motif d’inquiétude des opposants à cette loi : son article 3, qui institue une « fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie ». Les conditions de la création de cette fondation, précise l’article, « sont fixées par décret en Conseil d’État ». C’est le seul décret d’application de la loi du 23 février qui n’est pas encore paru à ce jour. Nous ne connaissons ni les objectifs ni les conditions de fonctionnement de cette fondation, qui risque fort, en l’état de nos informations, d’être soumise à la pression de groupes de nostalgiques de l’Algérie française.

    Nous plaidons, au contraire, pour « une fondation franco-algérienne pour l’histoire, indépendante de tout groupe porteur de mémoire ».

    Enfin, l’article 2 entérine le choix du 5 décembre pour l’instauration d’une « journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Afrique du Nord », une date qui ne correspond à aucun événement historique. Choisie parce que Jacques Chirac a inauguré le 5 décembre 2002 le Mémorial national de la guerre d’Algérie, cette date est loin de faire l’unanimité des associations d’anciens combattants.

    L’Association Républicaine des Anciens Combattants de la Marne (notre Association), comme la FNACA, souhaitent que soit retenu le 19 mars, date du cessez-le-feu en Algérie et de l’application des accords d’Évian. Mais, là encore, les nostalgiques de l’Algérie française ont multiplié les pressions, refusant de retenir une date correspondant à l’indépendance de l’Algérie.

    Le Bureau National de notre Association a diffusé une déclaration à ce sujet :

    Déclaration du Bureau National de L’ARAC sur la Loi du 23 février 2005



  • Articles de cette rubrique
    1. Un Mémorial de la guerre d’Algérie dans la Marne ?
      27 février 2006

    2. Article 4 …et les autres….de la Loi du 23 février 2005
      27 février 2006

    3. Le film "LA TRAHISON", actuellement sur les écrans
      28 février 2006

    4. Douze intellectuels français appellent à la condamnation de la torture pendant la guerre d’Algérie (2001)
      11 mars 2006

    5. La Mémoire de l’Algérie
      7 mars 2006

    6. La France et le drame des Harkis en 1962
      8 mars 2006

    7. Appel des Harkis et de la Ligue des Droits de l’Homme du 4 mars 2006
      8 mars 2006

    8. Traumatisés de la guerre d’Algérie, un congrès pour faire la lumière
      8 mars 2006

    9. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      11 mars 2006

    10. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    11. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    12. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    13. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    14. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    15. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    16. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    17. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    18. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    19. La guerre d’Algérie à travers les Actualités Françaises (extraits vidéos), de 1954 à 1962
      14 mars 2006

    20. Textes sur la guerre d’Algérie (1954-1962)
      14 mars 2006

    21. La guerre d’Algérie : bibliographie et webographie
      14 mars 2006

    22. Polémique permanente dans la Marne sur le « 19 mars ».
      18 mars 2006

    23. Les non-musulmans sont légalement pourchassés et poursuivis en Algérie.
      27 mai 2008

    24. Décristallisation : manœuvres gouvernementales pour maintenir les discriminations - 26 novembre 2006
      26 novembre 2006

    25. Ce qui s’est passé le 17 octobre 1961
      22 mars 2006

    26. Première pierre du Mémorial musulman à Verdun le 23 mars 2006.
      23 mars 2006

    27. L’ignoble Georges Frêche une nouvelle fois mis en examen
      24 mars 2006

    28. Le 8 février 1962, métro Charonne : la police tue des manifestants anti-OAS
      24 mars 2006

    29. Déclaration d’Alger - 2 mars 2003
      15 avril 2006

    30. rappelés
      22 avril 2006

    31. L’OAS voulait raviver la flamme à l’Arc de Triomphe le 5 juillet 2006.
      27 juillet 2006

    32. Dossier Pourpre : Psychotraumatismes de guerre
      3 septembre 2006

    33. Indigènes, revenez ! La France se colonise !
      5 octobre 2006

    34. Discours de Charles de Gaulle (Alger, 4 juin 1958)
      20 octobre 2006

    35. Ethnocide de Sétif du 8 mai 1945
      27 octobre 2006

    36. Charte des droits des Harkis, des femmes de Harkis et des enfants de Harkis du 23 novembre 2006
      26 novembre 2006

    37. Faux anciens combattants en Algérie
      20 décembre 2006

    38. Message de l’ARAC pour le 19 mars 2007
      26 décembre 2006

    39. Le film vidéo de l’inauguration du Mémorial "AFN" de la Marne le 16 février 2007
      20 février 2007

    40. Photos de l’inauguration du Mémorial Algérie de la Marne le 16 février 2007
      20 février 2007

    41. Un historien sur la guerre d’Algérie : En finir avec la tyrannie des mémoires et de l’occultation
      23 mars 2007

    42. Lettre ouverte de Ségolène Royal aux associations de rapatriés et de harkis
      29 mars 2007

    43. Anniversaire de la mort, en Algérie, de Jean-François Podgorski d’Avançon
      21 juillet 2007

    44. Communiqué - Appel du 30 novembre 2007 : « France-Algérie : dépasser le contentieux historique »
      1er décembre 2007

    45. Discours de Nicolas Sarkozy à l’université de Mentouri (Constantine) le 5 décembre 2007.
      5 décembre 2007

    46. Allocution de Nicolas Sarkozy devant les Harkis, le 5 décembre 2007
      9 décembre 2007

    47. Spectacle : A ceux qui n’ont rien dit – Temps 3
      7 février 2008

    48. Nouveau livre : « Se battre en Algérie 1954 – 1962 »
      16 mars 2008

    49. Commentaires de Henri Alleg sur le livre de notre Camarade Jacques Tourtaux : « Guerre d’Algérie, souvenirs d’un appelé anticolonialiste ».
      21 mars 2008

    50. Les non-musulmans sont légalement pourchassés et poursuivis en Algérie.
      27 mai 2008

    51. Soutenance d’un MAster II, à Reims, le 20 juin 2008, sur le mouvement étudiant franco - algérien pendant la guerre d’Algérie
      18 juin 2008

    52. Coordonnées des Administrations Françaises en Algérie.
      8 juillet 2008

    53. Message du Secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants pour la journée nationale d’hommage aux harkis du 25 septembre 2010.
      29 septembre 2010

    54. « Troufions » : documentaire de France 2 sur les Anciens Combattants d’Algérie.
      21 avril 2011

    55. « Quand la France a refusé de sauver le soldat Mohamed » : livre témoignage d’un chef de section en Algérie.
      23 novembre 2011

    56. 17 octobre 1961 : nuit tragique à Paris
      21 mars 2006

    57. 350 000 anciens d’Algérie souffrent de troubles psychiques liés à la guerre
      8 mars 2006