Accueil du siteLa vie de l’ARAC
   


Saint-Quentin : Henri Barbusse a fondé l’Arac il y a 90 ans
Publié le jeudi 13 décembre 2007

Article du journal « l’Union » du 071213 - aa - Aisne

 

Les anciens combattants et victimes de guerre de l’Association républicaine espèrent un timbre postal à l’effigie du fondateur.

L’Association républicaine des anciens combattants et victimes de guerre (Arac) a tenu son assemblée générale au sein de la bourse du travail, sous la présidence de Michel Nowak. Celui-ci était accompagné d’Antoine Crestani et d’Alain Gibout, adjoint au maire.

Les membres espèrent qu’un timbre postal à l’effigie d’Henri Barbusse, fondateur de l’Arac, sera édité à l’occasion du 90e anniversaire de cette association d’anciens combattants. C’est du moins ce qu’indique une lettre du secrétaire d’État aux Anciens combattants, Alain Marleix.

D’autre part, un rassemblement national est prévu au Tréport, en mai. Le président a souligné : « Il ne faut pas oublier que l’action première de l’Arac, c’est la défense du droit à réparation du monde anciens combattants suivant la loi du 31 mars 1919, mais c’est aussi d’assurer l’avenir de l’Arac qui est une grande dame qui a aujourd’hui 90 ans… »

Pour l’heure, les membres du bureau s’occupent de placer les cartes aux adhérents et d’essayer d’attirer d’autres personnes dans l’association.

Un million d’anciens d’Afrique du nord (AFN) n’auraient pas encore de carte dans une association d’anciens combattants.